23 Septembre, 2018 Phase Alpha du nouveau Zelda Wiki francophone

Cette nouvelle expansion francophone du Zelda Wiki est en pleine construction pour le moment.

Actualité

The Legend of Zelda: Ocarina of Time

From Zelda Wiki, the Zelda encyclopedia
Aller à : navigation, rechercher
The Legend of Zelda : Ocarina of Time
OoT EU Box.png
Développeur(s) Nintendo EAD
Éditeur(s) Nintendo
Créateur(s) Shigeru Miyamoto (réalisateur/superviseur)
Takashi Tezuka (superviseur)
Toshihiko Nakago (superviseur)
Yoichi Yamada (réalisateur)
Eiji Aonuma (réalisateur)
Koji Kondo (compositeur)
Date(s) de sortie 11 décembre 1998
Classements PEGI 12
Plateforme(s) Nintendo 64
Prédécésseur(s) Link's Awakening
Successeur Majora's Mask

The Legend of Zelda : Ocarina of Time est le 5ème jeu de la série The Legend of Zelda et le premier à sortir sur la Nintendo 64. Il s'agissait de l'un des jeux les plus attendus de son temps. Il est souvent cité comme étant le meilleur jeu vidéo jamais conçu par plusieurs sites et magazines spécialisés. Sorti aux États-Unis le 23 novembre 1998, puis en Europe le 11 décembre de la même année, c'est le premier jeu Legend of Zelda à adopter un système de vue 3D (les précédents jeux étaient en 2D avec une vue du dessus).

Ce jeu est souvent considéré comme un classique ; c'est d'ailleurs le premier jeu à avoir reçu la note parfaite de 40/40 dans le magazine Famitsu - seuls 25 jeux (dont The Wind Waker, Skyward Sword et Breath of the Wild) ont obtenu ce titre. De plus, la chaine de télévision G4 a déclaré que c'était "le jeu n°1 de tous les temps", comme le magazine Nintendo Power. Le Guinness World Records Gamer's Edition 2008 a nommé Ocarina of Time comme étant le jeu le mieux noté de tous les temps. Dans l'édition de 2010, son titre a été modifié pour "le jeu le plus acclamé par les critiques de tous les temps." Il dispose également de la note la plus élevée pour un jeu vidéo sur Metacritic, qui est de 99/100. Des dizaines d'autres sources l'ont également déclaré meilleur jeu vidéo de tous les temps.

À l'E3 2010, Nintendo a annoncé un remake de ce jeu sur Nintendo 3DS, nommé Ocarina of Time 3D, lequel est sorti en juin 2011.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Prologue[modifier | modifier le wikicode]

Environ dix ans avant le début de l'histoire d'Ocarina of Time, il y eut une guerre nommée la Guerre Civile Hyruléenne. Cette guerre explique les origines de plusieurs personnages, ainsi que leurs motivations.

Le Garçon sans Fée[modifier | modifier le wikicode]

La Forêt Kokiri

Dans la Forêt Kokiri, chaque enfant de la forêt a sa propre Fée, qui leur est donné par le Vénérable Arbre Mojo, sauf un garçon nommé Link. Link a récemment vu dans ses cauchemars une fille fuyant un homme diabolique vêtu de noir. Aussi loin qu'il se rappelle, Link a toujours été victime des autres enfants et n'a jamais vraiment réussi à s'intégrer. Un jour, mourant, le Vénérable Arbre Mojo dit à Navi la fée d'aller chercher le garçon. Afin de tester le courage du jeune Link, le Vénérable Arbre Mojo dit à Link d'entrer en lui et de vaincre la malédiction qu'un "méchant homme vêtu de noir" a jeté sur lui.

Link s'exécute, mais ses efforts sont vains ; la mort du Vénérable Arbre Mojo était écrite dans les pages du destin avant même que Link ne soit entré en lui. Dans son dernier souffle, le Vénérable Arbre Mojo donne à Link la Pierre Ancestrale de la Forêt, l'Émeraude Kokiri, et le charge d'aller au Château d'Hyrule et de rencontrer la Princesse Zelda.

"Je suis Zelda, Princesse d'Hyrule"

Après avoir parcouru la Plaine d'Hyrule et traversé le Bourg d'Hyrule, Link comprend vite que parler à la princesse d'Hyrule ne sera pas une mince affaire ; de nombreux gardes sont aux aguets, prêts à attraper n'importe quel intrus. Pourtant, il réussit à s'infiltrer dans le château, en contournant l'entrée principale et en évitant tous les gardes sur son chemin. Quand il pénètre enfin le château, le pont-levis relevé semble un obstacle infranchissable. Pourtant, Link découvre un drain sans surveillance près des douves du château, réussit à se faufiler par le trou et finit par émerger dans les jardins du château. Là, de nombreux grades patrouillent, mais Link réussit à tous les éviter et à s'infiltrer dans là Cour du château. Dans cette cour, son destin rencontre alors celui de la jeune Princesse d'Hyrule.

La Princesse Zelda parle à Link de ses rêves prophétiques, lui expliquant qu'elle savait qu'il viendrait de la forêt, repoussant les ténèbres tenant l'Émeraude Kokiri et accompagné d'une fée. Elle lui parle aussi de Ganondorf, l'homme vêtu de noir qu'elle croit reconnaitre dans les nuages noirs de ses rêves, et de son intention de dérober la Triforce et de pénétrer le Saint Royaume. Grâce aux pouvoirs des déesses, il pourrait dominer le monde. Pour ce faire, Ganondorf a besoin des trois pierres ancestrales d'Hyrule, mais également de l'Ocarina du Temps. Zelda demande à Link d'aller chercher les deux autres pierres ancestrales, afin qu'ils puissent mettre fin aux sombres desseins de Ganondorf.

Link va alors au Mont du péril et au Domaine Zora, où il réussit à déjouer les malédictions que Ganondorf a jetées sur les Gorons et les Zoras. Pour ses efforts, il reçoit les deux autres Pierres Ancestrales, le Rubis Goron et le Saphir Zora.

Zelda et Impa fuient Ganondorf

Il revient au Château d'Hyrule pour informer Zelda de son succès, mais il découvre que ses cauchemars sont devenus réalité. Ganondorf a attaqué le Château d'Hyrule afin de voler l'Ocarina du Temps, et la Princesse Zelda a dû fuir à cheval avec sa nourrice Impa afin que la Triforce ne tombe pas entre les mains de Ganondorf. Quand elle voit Link sur le pont-levis du Bourg d'Hyrule, elle lance l'Ocarina dans les douves pour que Link puisse accéder au Saint Royaume et récupérer la Triforce. Ganondorf arrive alors à cheval, et utilise sa magie noire pour repousser Link qui se tenait sur son chemin. Ne considérant pas Link comme une menace pour lui, il repart à la poursuite de la princesse.

Link retire l'Épée de Légende

Après avoir récupéré l'Ocarina du Temps, Link reçoit un message télépathique de Zelda, qui lui dit de jouer le Chant du Temps devant l'autel Temple du Temps. Link arrive au Temple du Temps, dépose les trois pierres ancestrales et joue le Chant du Temps, ce qui ouvre la Porte du Temps. Devant lui se tient l'Épée de Légende, la lame qui repousse les ténèbres, reposant dans le Piédestal du Temps. Link retire l'épée, ouvrant la porte vers le Saint Royaume. Bien que l'Épée de Légende reconnaisse Link comme étant son propriétaire, elle l'enferme hors du Saint Royaume. Ganondorf, qui se doutait que Link avait les objets permettant d'accéder au Saint Royaume, apparait et se moque de lui tout en accédant à la Triforce. Link, impuissant, regarde Ganondorf entrer dans le Saint Royaume.

Le Héros du Temps[modifier | modifier le wikicode]

Cet artwork présente plusieurs personnages principaux d'Ocarina of Time

Sept ans plus tard, Link est réveillé par un vieil homme dans le Sanctuaire des sages. Il se présente comme étant Rauru, l'un des anciens Sages qui dirigeait le Saint Royaume. Rauru explique que seul le Héros du Temps pouvait retirer l'Épée de Légende de son Piédestal. Cependant, Link était trop jeune pour être le Héros du Temps, alors son esprit a été endormi durant sept ans. Rauru révèle ensuite que Ganondorf a obtenu la Triforce après avoirs accédé au Saint Royaume, et s'est servi de son pouvoir pour transformer Hyrule en une terre de ténèbres. Rauru demande à Link de vite retrouver les autres Sages, et donne à Link le Médaillon de la lumière.

Link revient au Temple du Temps, où il est accueilli par un mystérieux jeune homme nommé Sheik, un des derniers membres du peuple des Sheikahs. Il parle à Link de la conquête de Ganondorf depuis les sept dernières années, et de la légende des Sages. Il presse Link d'aller éveiller les pouvoirs des cinq autres Sages dans les cinq temples mentionnés dans la légende, qui sont disséminés dans Hyrule. La Lame purificatrice en main, Link lève la malédiction qui pesait sur les Temples, et les pouvoirs des Sages s'éveillent.

Après avoir retrouvé les six sages, Link reviens au Temple du Temps et rencontre Sheik à nouveau. Sheik raconte à Link une autre légende sur la Triforce qui s'est transmise dans le peuple Sheikah. La Triforce mesure les trois vertus régies par les Trois déesses : la Force, la Sagesse et le Courage. Si le cœur de la personne qui accède aux trois triangles sacrés est pur, alors il obtiendra la Triforce entière. Mais si ce cœur est impur, la Triforce se séparera en trois parties, et la personne n'obtiendra que la partie qu'elle a touchée, et qui représente sa vertu principale.

Si une personne au cœur impur veut récupérer la Triforce entière, alors cette personne doit aller récupérer les deux autres parties. Chacune des deux se retrouvera automatiquement au dos de la main de la personne que les déesses ont choisie. Quand Ganondorf a touché la Triforce, la prophétie s'est accomplie. La Triforce s'est séparée en trois parties, et seule la Triforce de la Force s'est retrouvée entre les mains de Ganondorf.

Ganondorf a prévu de conquérir le Saint Royaume, et s'est autoproclamé Seigneur du Mal, mais sa soif de pouvoir n'a pas été satisfaite. Ganondorf a donc commencé à rechercher ceux que la destinée avait choisi pour obtenir les deux parties de Triforce qui lui ont échappé. Sheik révèle à Link qu'il possède la Triforce du Courage, et, enlevant son déguisement, se révèle être la Princesse Zelda, la septième Sage et la possesseuse de la Triforce de la Sagesse.

Zelda dit à Link qu'elle pensait que lui donner l'Ocarina du Temps sept ans plus tôt serait le meilleur moyen de ralentir l'avancée de Ganondorf. Cependant, elle n'avait pas prévu que Ganondorf suivrait Link dans le Saint Royaume et s'emparerait de la Triforce de la Force. Zelda dit à Link que les Sages doivent enfermer Ganondorf dans le Saint Royaume. Malheureusement, en se révélant à Link, Zelda s'est également révélée à Ganondorf, qui attendait ce moment. Il l'enferme alors dans un grand cristal magique et l'emporte dans son Château, construit à l'endroit où se trouvait précédemment le Château d'Hyrule. Link se rend alors au Château pour sauver la princesse.

La Confrontation Finale[modifier | modifier le wikicode]

Link brise la barrière qui entoure la forteresse avec l'aide des six Sages. Une fois arrivé au sommet du donjon, il fait face à Ganondorf, et un combat pour le destin d'Hyrule et de la Triforce s'ensuit.

La Confrontation Finale

N'ayant pas un esprit fort et vertueux, Ganondorf ne peut contrôler la puissance des dieux, et est vaincu par Link. Les Sages, ayant recouvré leurs pouvoirs, ouvrent le Sceau dimensionnel, et Ganon se retrouve dans le Saint Royaume, devenu le Vide Infernal. Zelda referme alors le Sceau, enfermant Ganondorf dans le Vide Infernal. Avant d'être enfermé, Ganondorf prévient Link et Zelda qu'il reviendra pour exterminer leurs descendants, lorsque le Sceau sera brisé.

Zelda demande à Link de replacer l'Épée de Légende dans son Piédestal et de refermer la Porte du Temps, coupant ainsi le lien entre les deux époques, puis elle renvoie Link à son époque originelle. Après son retour dans son époque, Link se souvient du destin qui attend Hyrule. Sachant cela, il rend visite à la Princesse Zelda afin d'empêcher l'arrivée d'un tel destin. Depuis la légende retiendra Link, qui a voyagé dans le temps pour sauver son monde, sous le nom du Héros du Temps.

Gameplay[modifier | modifier le wikicode]

Trois dimensions[modifier | modifier le wikicode]

Le gameplay d'Ocarina of Time était révolutionnaire pour son temps. Il a vraisemblablement eu une plus grande influence sur ses successeurs que tous ses prédécesseurs, même s'ils ont les mêmes codes en termes d'explorations, de donjons, d'énigmes et d'objets. Le ciblage avec le bouton Z présenté dans Ocarina of Time a été conservé dans les autres jeux 3D, et même des d'autres séries de jeux vidéo. Une autre fonction introduite dans ce jeu est celle des "boutons d'actions", qui a différentes utilités selon l'environnement de Link ; par exemple, si Link se tient devant une porte, le bouton d'action indiquera "Ouvrir". Si l'on appuie sur ce bouton à ce moment, Link ouvrira la porte.

L'environnement en trois dimensions, le son amélioré, et les grandes capacités graphiques de la Nintendo 64 ont permis à Nintendo de créer un univers réellement prenant comme on n'en avait jamais vu, permettant un grand contraste entre les environnements joyeux, comme le Bourg d'Hyrule ou la Forêt Kokiri, et les environnements sombres, comme le Château de Ganon ou le Temple de l'Ombre.

Voyage dans le Temps[modifier | modifier le wikicode]

Parmi les différentes mécaniques de gameplay du jeu, l'une des plus importantes est le système de voyage dans le temps. Le jeu est divisé en deux périodes. Dans la première, le protagoniste Link est un enfant, et sa mission est de retrouver les Pierres Ancestrales qui ouvrent la Porte du temps, où repose l'Épée de Légende. Link enfant explore un Hyrule paisible, les dangers ne sont pas trop préoccupants, et les donjons ne sont pas trop compliqués. Dans la seconde période, Link est un adulte, et doit parcourir des temples pour libérer les anciens Sages qui ont pour but d'enfermer Ganon hors du monde de la lumière. Le Roi des Gerudos a transformé Hyrule en une terre plus sauvage, et la plupart des régions ont souffert de ses malédictions qui affectent leurs habitants de différentes façons. L'autre différence entre les deux versions est le changement des objets. Ainsi, certains lieux peuvent être atteints uniquement par l'un des deux Link, les quêtes secondaires sont différentes, Link enfant ne peut pas utiliser d'armes d'adultes, et Link adultes ne peut pas passer par des conduits étroits. Il est possible de passer d'une époque à l'autre n'importe quand ; la seule façon de terminer le jeu est d'effectuer différentes actions spécifiques à chaque version de Link. On peut comparer cette dualité avec celle de la Lumière et des Ténèbres dans A Link to the Past, et avec la popularité du jeu, le Link adulte est devenu une icône du jeune héros pour de nombreux joueurs, même si la plupart des jeux Zelda ont pour héros un Link.

Musique et Transport[modifier | modifier le wikicode]

Ocarina of Time introduit également l'utilisation de la musique pour résoudre des énigmes. Cette mécanique sera réutilisée dans Majora's Mask, The Wind Waker, Twilight Princess et Spirit Tracks. Au cours du jeu, Link apprend de nouvelles musiques, lui permettant d'accéder à de nouvelles zones, de résoudre certaines énigmes ou de se téléporter à divers lieux.

Ce jeu introduit aussi Epona, une jument que Link peut chevaucher après l'avoir délivrée du Ranch Lon Lon ; elle est très utile pour parcourir la Plaine d'Hyrule, et nécessaire pour accomplir certaines quêtes annexes. Epona ne peut être chevaucher que par Link adulte car lorsque Link est enfant, elle est trop jeune pour le transporter.

Équipement[modifier | modifier le wikicode]

Link peut aussi changer d'équipement via l'écran de pause. Au fil de son aventure, Link récupère plusieurs épées, boucliers, bottes et tuniques. Certaines zones ne peuvent être explorées que lorsque le héros est correctement équipé.

Enfant, Link est d'abord équipé de la Tunique Kokiri et des Bottes Kokiri. Tôt dans sa quête, il obtiens le Mouclier Mojo et l'Épée Kokiri. Link obtient ensuite le Bouclier Hylien, mais il ne peut pas l'utiliser correctement, car il est trop grand pour lui. Après être devenu adulte, Link garde la Tunique et les Bottes Kokiri, mais il ne peut plus utiliser l'Épée Kokiri et le Bouclier Mojo. Durant sa quête à l'age adulte, il obtient la Tunique Goron, qui permet de résister à des températures très élevées, et la Tunique Zora, qui lui permet de respirer sous l'eau. Link récupère également les Bottes de Plomb, permettent de marcher au fond de l'eau, et les Bottes des Airs, qui permettent de planer un court instant. Enfin, Link récupère le Bouclier Miroir qui permet de refléter la lumière. Éventuellement, Link peut aussi obtenir la Lame des Géants et l'Épée de Biggoron.

D'autres objets donnent un effet permanent à Link, comme le Bracelet Goron pour Link enfant, puis les Gantelets pour Link adulte (chacun permettant de soulever des objets plus lourds, comme des Choux Péteurs ou des rochers), ou les Ecailles de Zora qui permettent à Link enfant de plonger plus profondément. Link peut également augmenter sa capacité de Bombes, de Flèches, de Graines Mojo, de Noix Mojo et de Rubis.

Informations sur le Jeu[modifier | modifier le wikicode]

Développement[modifier | modifier le wikicode]

À la base, Ocarina of Time devait sortir sur la Nintendo 64DD, un périphérique de la Nintendo 64. Le jeu était censé être le titre-phare de la 64DD, tandis que Super Mario 64 devait être celui de la console principale. Cependant, la sortie de la 64DD ayant été repoussée, Nintendo a choisi de sortir Ocarina of Time sur une cartouche standard de Nintendo 64 avec 32 MB de mémoire, soit une mémoire inférieure de moitié à celle des disques de 64DD. Cela reste tout de même la plus grande cartouche produite par Nintendo pour l'époque. Ce passage de la 64DD à la N64 a grandement repoussée la sortie du jeu.

Durant la face de développement, la structure du jeu était semblable à celle de Super Mario 64 : Link entrait dans le château de Ganon, et accédait aux différents donjons en passant par des tableaux.

Graphismes[modifier | modifier le wikicode]

Ce jeu étant le premier Zelda en 3D, un nouveau moteur graphique a été utilisé pour ce jeu, ainsi que pour Majora's Mask. Comme ce moteur est basé sur des graphismes composés de polygones, ceux-ci nécessiteraient une mémoire considérable sur la cartouche, et pour pouvoir générer les graphismes convenablement, il aurait fallu faire des sacrifices aux niveaux des textures et de la musique. Pour régler ce problème, les développeurs ont eu recours à certaines techniques : quand la camera est derrière Link, le jeu ne charge que ce qui se trouve devant lui, que ce soit des ennemis, des personnages, ou juste du décor. Cela signifie qu'il n'y a littéralement rien du tout là où la caméra ne regarde pas.

Son[modifier | modifier le wikicode]

Même si c'est un jeu 3D, les personnages n'ont pas de voix, à quelques exceptions près : on entend Navi quand elle appelle Link, ou Link quand il baille, éternue, quand il est choqué ou qu'il reçoit des dégâts. Quelques personnages crient, comme Ganondorf, Sheik ou Link quand il tombe d'une haute altitude, ou rient, comme Ganondorf, Saria ou Malon.

Comme pour beaucoup de jeux Zelda, la musique d'Ocarina of Time a été composée par Koji Kondo. Curieusement, le thème principal de la série The Legend of Zelda est absent du jeu, tandis que le thème de la plaine d'Hyrule est complètement nouveau. Ce jeu emploie également des musiques interactives : en temps normal, on entend une musique de fond liée à l'endroit où se trouve Link ; quand un ennemi s'approche, cependant, on entend une musique de combat, qui ne s'arrête que lorsque l'ennemi est vaincu. Koji Kondo a composé les musiques d'Ocarina avec uniquement cinq notes.

Lieu[modifier | modifier le wikicode]

Ocarina of Time est le premier jeu à montrer Hyrule en trois dimensions. La terre sacrée est une vaste région qui présente plusieurs écosystèmes différents, peuplés par des Hyliens ou d'autres peuples. La Plaine d'Hyrule est le territoire central ; elle est connectée aux autres zones. On y trouve aussi le Ranch Lon Lon, où l'on produit du lait et où l'on élève différents animaux. À l'est de la plaine se trouve la Forêt Kokiri, où habite Link (et où commence le jeu), avec le peuple des Kokiris (qui habitent dans la forêt et qui ne vieillissent jamais) ; la forêt est gouvernée par le Vénérable Arbre Mojo jusqu'à sa mort au début du jeu. Au nord de la plaine se trouve le Bourg d'Hyrule, où vivent la plupart des Hyliens, et le Château d'Hyrule, où la Princesse Zelda est élevée jusqu'à ce que vienne son tour de gouverner Hyrule. On y trouve aussi le Temple du Temps, construit pour protéger l'Épée de Légende.

À l'est du Château d'Hyrule se trouve le Village Cocorico, un lieu autrefois habité par le peuple Sheikah jusqu'à ce qu'Impa le rende public, et où l'on trouve le Cimetière où sont enterrés les membres décédés de la Famille Royale. Il faut d'ailleurs passer par le Village Cocorico pour rejoindre le Mont du Péril, où vit le peuple des Gorons, ainsi que les Dodongo, et où l'on peut accéder au Cratère du Péril. Au nord-est de la Plaine d'Hyrule se trouve le Domaine Zora, une caverne traversée par un fleuve cristallin et habité par les Zoras. Le domaine est gouverné par le Roi Zora jusqu'à ce que la Princesse Ruto prenne sa place et accepte son rôle de souveraine. Le Lac Hylia, au sud de la plaine, n'est dirigé par aucun peuple, mais les Zoras ont construit un Temple au fond du lac. Enfin, le Désert Gerudo se trouve à l'ouest du la plaine, et est formé par une Vallée, une Forteresse, un Désert Hanté, et un Temple. Le désert est habité par le peuple Gerudo, et est considéré comme un lieu isolé du reste d'Hyrule.

À la base, la plupart de ces zones sont relativement à l'abri du mal, et les quelques exceptions (la Forêt Kokiri, par exemple) ont des problèmes trop spécifiques pour affecter leurs habitants d'une façon quelconque ; les problèmes sont principalement liés à la recherche des Pierres Ancestrales. Sept ans plus tard, cependant, chaque région d'Hyrule est grandement affecté par l'influence diabolique de Ganondorf. Link doit alors visiter les Temples sacrés afin de réveiller les sages et de lever les malédictions, une par une.

Changements entre les versions[modifier | modifier le wikicode]

Cinq versions différentes du jeu sont sorties sur la Nintendo 64. Trois versions sont sorties au Japon et en Amérique du Nord, et deux en Europe. Les versions japonaises et nord-américaines sont identiques, à l'exception d'un octet qui, en se basant sur la version de la console, détermine la langue du jeu. De nombreux changements mineurs existent entre chaque version, avec différentes corrections dans les textes et des bugs corrigés. D'autres corrections ont été faites dans la version 1.2 et les versions européennes : entre autres, le sang de Ganondorf est passé de l'écarlate au vert, et un chant religieux musulman a été retiré dans la musique du Temple du Feu. La musique provenait d'une banque sonore disponible à l'achat, mais les développeurs n'ont pas remarqué les références musulmanes. Contrairement à ce que l'on raconte, le chant n'a pas été retiré à cause d'une plainte déposée par le public, mais parce que les développeurs ont appris qu'ils avaient violé leur politique de travail, qui interdit le matériel religieux dans les jeux. Les cinq versions Nintendo 64 d'Ocarina of Time étaient toute antérieure à la date de sortie originelle du jeu, le 21 novembre 1998.

Une version postérieure à la version 1.2 est sortie sur la Gamecube. Le Symbole Gerudo, représenté sur les blocs, les interrupteurs et le Bouclier Miroir, est passé d'un croissant et d'une étoile (symbole associé à l'Islam) à un design unique repris dansMajora's Mask. D'autres changements et corrections ont été effectués dans les dialogues du jeu, en plus de quelques changements techniques. Les versions pour Console Virtuelle sont semblables à la version Gamecube, mais les boutons sont ceux de la Nintendo 64.

Place dans la chronologie[modifier | modifier le wikicode]

Ocarina of Time est le centre même de la chronologie Zelda, ce que l'on peut constater en voyant sa place dans la chronologie et les liens entre les jeux passés et futurs. D'après le livre Hyrule Historia, il est décrit comme étant le dernier Zelda du Début de la Légende, le premier étant Skyward Sword (peu avant l'annonce officielle de ce dernier, il a été confirmé qu'il prenait place avant Ocarina of Time). Les autres jeux précédant Ocarina of Time sont The Minish Cap et Four Swords. Quoi qu'il en soit, Ocarina of Time a toujours été un jeu essentiel dans la chronologie de par sa fin, où Zelda renvoie Link dans son enfance, séparant la chronologie. Quand la chronologie officielle a été révélée dans Hyrule Historia, la place d'Ocarina of Time dans la série in a pris encore plus d'importance, puisque les événements du jeu séparent la chronologie en trois branches.

"Ère de la Défaite"[modifier | modifier le wikicode]

À la fin d'Ocarina of Time, il y a une version où Ganondorf bat Link, menant ainsi à la création de l'Ère de la Défaite. Elle commence lorsque le Héros du Temps, Link, perdit son combat contre Ganondorf, permettant ainsi à ce dernier de récupérer la Triforce entière de Link et Zelda. Les Sept Sages l'ont alors enfermé dans le Saint Royaume corrompu. Des années plus tard, des gens avides de pouvoirs divins entrèrent dans le Monde des Ténèbres, se transformant en monstres et entrant dans l'armée de Ganon. Dans la guerre qui s'ensuivit, les Chevaliers d'Hyrule empêchèrent les sbires de Ganon d'attaquer les Sages, qui créèrent un sceau afin de fermer le passage vers le Monde des Ténèbres. Cela mit fin à la Guerre du Sceau, qui mena aux événements de A Link to the Past. Après A Link to the Past, vinrent Link's Awakening, Oracle of Seasons et Oracle of Ages, A Link Between Worlds, Tri Force Heroes, The Legend of Zelda et The Adventure of Link, dans cet ordre.

"Ère de l'Enfance"[modifier | modifier le wikicode]

Si Link réussit à vaincre Ganon, la chronologie se sépare en deux autres chronologies. Quand Zelda renvoie Link dans le passé, l'Ère de l'Enfance se forme. Bien que Ganondorf ne soit pas entré dans le Saint Royaume, il est tout à fait possible qu'il ait récupéré la Triforce de la Force à son insu, puisque Link est revenu avec la Triforce du Courage en sa possession. Link informa Zelda des événements "futurs" et quitta Hyrule peu de temps après, menant ainsi aux événements de Majora's Mask. Ganondorf fut exécuté de nombreuses années plus tard d'après la trame de fond de Twilight Princess. De nombreuses années plus tard arrivèrent les événements de Twilight Princess. Après Twilight Princess, Four Swords Adventures arriva : Link y affronta Vaati et une nouvelle incarnation de Ganondorf.

"Ère de l'Âge adulte"[modifier | modifier le wikicode]

Dans une troisième chronologie, suite à Ocarina of Time, l'Ère de l'Âge adulte prend place après que Link ait vaincu Ganondorf et que les Sages l'aient enfermé dans le Saint Royaume avec la Triforce de la Force en sa possession. Link est renvoyé dans son enfance, menant à l'Ère sans Héros, qui est conté dans le prologue de The Wind Waker. Ganondorf finit par se libérer du sceau des Sages et tente de prendre le contrôle d'Hyrule, mais sans Héros pour faire face au mal, les Déesses engloutirent Hyrule, menant aux événements de The Wind Waker, suivi de Phantom Hourglass et de Spirit Tracks.

Records en Compétition[modifier | modifier le wikicode]

Article principal: Records de Speedrun
Temps Performeur Date Remarques
17:01 [1] Torje 31 mars 2019 Any%
3:52:15 [2] zfg 10 juin 2019 100%

Listes[modifier | modifier le wikicode]

Personnages[modifier | modifier le wikicode]

Boss et Mini-boss[modifier | modifier le wikicode]

Ennemis[modifier | modifier le wikicode]

Lieux[modifier | modifier le wikicode]

Donjons[modifier | modifier le wikicode]

Inventaire, Chants, Équipement, Améliorations et Objets de Quêtes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Crédits[modifier | modifier le wikicode]

Bugs[modifier | modifier le wikicode]

Accueil[modifier | modifier le wikicode]

Ventes[modifier | modifier le wikicode]

Ocarina of Time fut le jeu le plus vendu de la série The Legend of Zelda, avec 7,6 millions d'exemplaires vendus dès le 31 mars 2004. Il fut plus tard dépassé par Twilight Princess, dont les ventes ont atteint 8,85 millions d'exemplaires le 30 septembre 2015, en combinant les ventes de la version GameCube et de la version Wii.

Critiques[modifier | modifier le wikicode]

Le jeu a été unanimement salué par les critiques dès sa sortie, recevant des scores parfais de la part de plusieurs critiques, notamment Famitsu, Gamespot, IGN, ou Edge. Metacritic a donné un score de 99/100 à la version Nintendo 64, et un 91/100 à la ressortie sur Gamecube. La plupart des critiques ont notés le système de visée-Z ou les diverses fonctions du bouton A. Les versions GameCube et Wii reçurent également de bonnes critiques.

Lightman, de Jeuxvideo.com, a donné au jeu un 18/20, expliquant que les graphismes "sont jolis et surtout incroyablement fouillés et détaillés", et ajoutant que "techniquement le jeu est quasiment parfait, puisque les musiques rythment bien l'action". Jeff Gerstmann, éditeur de Gamespot, donne au jeu un 10/10, déclarant que "c'est un chef-d'œuvre dont les gens parleront encore dans dix ans." D'autres critiques notent la difficulté du Temple de l'Eau ou l'utilisation de MIDIs pour les musiques du jeu.

Quoi qu'il en soit, Nintendo Power l'a placé 1er dans son classement des meilleurs jeux The Legend of Zelda, explique que malgré son âge, c'est toujours un "chef-d'oeuvre".

Accueil des fans[modifier | modifier le wikicode]

Ce jeu est un des jeux préférés des joueurs, qui lui donnent un 9,7/10 sur IGN, ou encore un 19,3/20 sur Jeuxvideo.com.

Des années après sa sortie, Ocarina of Time est toujours un jeu populaire, souvent vu dans les classements des meilleurs jeux de tous les temps. Pour certains joueurs, le succès du jeu a fait de l'ombre au succès potentiel des jeux Zelda suivants. Il y a un débat sur le fait que ce jeu serait surestimé ou non, chose que l'éditeur d'IGN Levi Buchanan aborde d'un point de vue historique et technique ; ce débat a été relancé lorsque, en 2008, Eiji Aonuma a déclaré qu'il ne s'arrêterait pas de travailler sur la série tant qu'il n'aurait pas créé un jeu supérieur. Il ajoute également que le jeu n'a pas très bien vieilli.

Le Plus Grand Jeu de tous les Temps[modifier | modifier le wikicode]

Des dizaines de publications ont donné à ce jeu le titre de plus grand jeu vidéo de tous les temps, notamment Computer and Video Games, Edge, IGN, Metacritic, Next Generation, Nintendo Power, GameStats, GameFAQs, GamingBolt, VideoGamer, Game Informer, Slant, FHM, Joystik ou encore PALGN.

Portages et Remakes[modifier | modifier le wikicode]

Portages sur Gamecube[modifier | modifier le wikicode]

Ocarina of Time a été porté sur GameCube à deux reprises. La première sortie était un bonus de précommande de The Wind Waker, qui permettait d'obtenir The Legend of Zelda : Ocarina of Time Master Quest (Un disque contenant Ocarina of Time, Master Quest et The Wind Waker est également sorti en "édition limitée" en Europe, en plus des précommandes). La seconde sortie s'est faite dans un pack spécial GameCube nommé The Legend of Zelda : Collector's Edition.

iQue Player[modifier | modifier le wikicode]

Console Virtuelle[modifier | modifier le wikicode]

Remake sur 3DS[modifier | modifier le wikicode]

Influence[modifier | modifier le wikicode]

Influence sur le design[modifier | modifier le wikicode]

Autre[modifier | modifier le wikicode]

Trivia[modifier | modifier le wikicode]

Nomenclature[modifier | modifier le wikicode]

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]